• Fête d'été en campagne

    Auteur: Vapor

    Résumé: Vous êtes invité avec votre famille à une fête en campagne par des amis, en partageant un repas et des jeux en plaine air. C'est alors qu'un groupe d'individus extérieur s'invite et tente de capturer tout le monde....

    Rêve: Il faisait un soleil éclatant quand j'ouvris ma fenêtre juste après m'être levé du lit. Doucement, je pris mes vêtements et sans attendre j'entrais dans la douche me laver et me préparer. C'était un jour sortant un peu de l'ordinaire que j'avais entamé. En effet, moi et mes parents devions nous rendre à une petite fête champêtre ce midi pour y passer la journée. Nous étions invité par leur amis que je connaissais vaguement, mais j'étais tout de même heureuse d'y aller, car, certaines de mes amies y étaient aussi invité ! J'ai été surprise au départ de les savoir aussi invité, mais après explication du programme de cette journée, je compris pourquoi il y avait autant de monde: c'était une sorte de fête de quartier. Il y était prévu un grand barbecue avec de nombreux jeux en pleine air situé dans un immense terrain à l'abandon.

    Pendant le trajet, mes parents semblaient particulièrement impatient d'arriver, ils disaient que les jeux seraient génial. Il nous fallut environ une heure avant d'arriver à destination. le temps était toujours aussi clair, mais la chaleur commençait seulement à se faire sentir. L'endroit ou nous étions était, comme attendu, très vaste. Un énorme champs avec des arbres par-ci par-là et seulement une zone restreinte ou l'herbe était coupé pour pouvoir y entreposer les vieilles tables et le vieux barbecue.. Seul un détail me choquait dans ce grand décors. Il y a avait une grande maison abandonné un peu plus loin ou tout le monde s'était regroupé. Je ne pouvais m'empêcher de penser à cette maison qui m'appelait à la découvrir, à l'explorer. Je mis cette idée de côté pour rejoindre mes amis qui était déjà ici pendant que mes parents aller retrouver leur amis à eux et discuter avec les adultes.

    Pendant que nous discutions, moi et mes amis, nous fûmes rapidement appelé pour aller manger avec tout le monde. Le repas fût rapide et, une fois terminé, nous ne savions plus trop quoi faire. Les adultes prenaient leur temps pour manger et discutaient tous ensemble pendant que les plus jeunes s'amusaient avec les quelques jeux qui se battaient en duel pas très loin de la zone barbecue. Les jeux étaient, comment dire? Vraiment décevant et strictement inintéressant pour des ados, je m'attendais tellement à mieux. Après avoir un peu parler avec mes amis, je proposais finalement qu'on aille voir la maison abandonné que j'avais repéré plus tôt. À ma grande surprise, ils acceptèrent sans hésité et, ni une ni deux, nous nous dirigions vers celle-ci. Une fois arrivé, je fût impressionné par l'apparence imposante de cette grade maison qui ne semblait pas abandonnée depuis si longtemps que je l'aurais imaginé. Pendant que j'admirais cette maison, une de mes amis tenta d'ouvrir la porte d'entrée, en vînt. Après discussion, on fît le tour de cet endroit à la recherche d'une autre entrée. Après un petit moment, mais non sans mal, nous réussîmes à entrer. L'intérieur était poussiéreux et sale mais n'était pas aussi délabré qu'on aurait pu le penser. La lumière passait encore très bien par les fenêtres donnant une atmosphère particulière qui mélangeait nostalgie et lugubre à la fois... Sur notre passage, on récupérait tout se qui nous semblait bien et encore utile, après tout, cette maison était abandonnée depuis belle lurette.

    Pendant qu'on continuait notre visite au deuxième étage, beaucoup de bruits survînt alors de l'extérieur, c'était comme des exclamations. Curieux, nous décidâmes d'ouvrir les fenêtres pour voir ce qu'il en était.. Des fenêtres on pouvait tout voir, et je voyais tout le monde rassemblé à l'endroit du barbecue. Seulement... Quelque chose n'allait pas, c'était tellement étrange que je me m'y à me frotter les yeux pour vérifier que je n'avais pas des hallucinations... Le groupe qu'on avait laissé plus tôt avait..triplé de volume ! De plus, tout le monde semblait agité et je n'arrivais pas à distinguer pourquoi. Moi et mes amis, nous nous regardions interrogatifs quand une voix surpassa tout les cris qu'ils y avaient...

    "-Trouvez-moi tout le monde jusqu'au dernier, aucun ne dois fuir, cet endroit est désormais le notre et toute personne trouvé sur ces lieux sera désormais capturé!

    -Qu'est-ce que c'est que ce délire? Demanda une des filles totalement perplexe.

    -Vous croyez que c'est une blague ? Rajouta, mon autre ami, le seul garçon du groupe.

    -Je ne crois pas.. Tout le monde, sauf ces gens bizarre, ont l'air paniqué. Répondis-je de plus en plus inquiète par ces hurlement de panique.

    -Regardez ! Les gens habillé en rouge sont en train d'amené de force des gens! Mais qu'est-ce qu'il se passe ici?! S'exclama mon amie toujours si énergique.

    -Je ne sais pas mais en attendant d'en savoir plus il faut qu'on se cache car dans l'hypothèse où ce n'est pas un jeu... Il ne faut absolument pas qu'ils nous trouve. Dis-je sérieuse.

    -Tu as raison, surtout qu'avec un peu de chance, ils ignorent notre existence, ce qui est un net avantage pour nous. Expliqua monsieur qui semblait se croire dans un jeu vidéo.

    -Oh non ! Dis la cadette et timide du groupe. Il y en a plusieurs qui se dirigent vers la maison ! Éloignons-nous de la fenêtre avant qu'ils nous voient. Ordonna-t-elle un peu tremblante. Après c'être exécuter, mon amie chuchota:

    -Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? Ils vont arriver d'une minute à l'autre ? 

    -Peut être qu'ils vont juste faire le tour et vont voir que c'est abandonnée et feront demi-tour ? Se rassura la cadette.

    -ça m'étonnerais malheureusement.. Surtout que si ils ont un minimum de jugeote, ils repaireront la fenêtre ouverte et devineront qu'il y a des gens à l'intérieur.. Expliqua le "bonhomme" du groupe, d'un air très sérieux.

    -Fermons la fenêtre alors. Suggéra mon amie sans réfléchir.

    -Mauvaise idée, ils sont trop proche maintenant et ils nous verraient tout de suite et ça sera la fin. Non, comme tu l'as dis, chuchotais-je aussi en regardant mon ami, il faut qu'on profite de notre avantage qu'ils ne savent peut être pas que nous somme là, ni combien. Je pense que le seule moyen de s'en sortir est de quitter cet endroit au plus vite sans qu'ils nous voient.

    -Mais c'est trop risqué, ils sont bientôt arrivé, comment veux-tu qu'on fasse ça ? Pourquoi ne pas ce cacher dans la maison le temps qu'ils arrivent et qu'ils repartent ? Demanda-t-il en fronçant les sourcils.

    -Justement parce qu'on ne sait pas combien de temps ils resteront ici. Imagine qu'ils décident de s'installer là, si on reste caché, ils pourraient amener plus de monde ici et finiraient par nous trouver et nous ne pourront plus fuir. On ne doit pas prendre ce risque là. Profitons qu'ils soient peu nombreux et qu'ils ne soient pas encore arrivé pour attendre le bon moment et se cacher plus loin dans le champs dans les hautes herbes et les arbres, là-bas, ils ne nous trouveront pas et nous pourront essayer de voir ce qui cloche ici. Expliquais-je rapidement, sûr de mon idée."

    Mes amis se résignèrent à suivre mon plan et tout de suite nous nous mettions à le mettre en pratique. Entre temps nous avions abandonné nos petit trésor. Nous profitâmes, de notre connaissance des les lieux (même si elle était mince) pour nous cacher dans une pièce et attendre qu'ils soient tous à l'intérieur pour passer par la fenêtre de derrière par laquelle nous étions entrer. Mon cœur battait très vite pendant que je traversait la fenêtre. Un seul faux pas, un bruit trop fort pouvait signer la fin pour nous. Nous faisions alors très attention à ne pas faire un bruit ni de ne pas se faire voir. Nous avions mis tout nos sens en alerte maximal. Puis après deux/trois courbettes et avoir frôlé plusieurs fois le "game over", nous avions réussi à nous enfuir dans les hautes herbes sans se faire voir.

    Après s'être faufilé dans les hautes herbes et s'être suffisamment éloigné de la maison et du barbecue près d'un arbre, on se posa et attendit caché. Après un moment sans que rien ne se passe, je décidais de grimper très discrètement dans l'arbre pour voir ce que ça donnait. Je fût alors surprise.. Il n'y avait plus personne. Les gens au t-shirt rouge avec disparu et les autres aussi. Je fis part de ma découverte à mes amis et, après avoir vérifier à l'heure tour, nous décidions de sortir de notre cachette pour aller voir ça de plus près. Tout semblait tellement irréaliste que le fait d'être trouvé nous était devenu égal, nous voulions comprendre ce qu'il ce passait.

    Après avoir un peu couru et être arrivé à l'endroit initial du barbecue, on regardait au alentours près à ce diriger vers le parking plus loin quand une foule de personnes arrivèrent d'un coup sur nous. 

    "-Félicitation !!! Votre performance était impressionnante ! S'exclama alors un homme avec un micro.

    -Quoi ? Demandions tous les quatre totalement perdu.

    -Nous vous avons fait passé un test de courage et vous l'avez passé haut la main ! Votre ingéniosité et votre coopération à triomphé fasse à cette épreuve, vous avez gagner ! Expliqua l'homme très enthousiasme.

    -Tu vois ma fille, je t'avais dis que cette journée serait amusante. Ajouta ma mère qui était là avec un grand sourire de satisfaction. En plus vous avez gagnez des cadeau !"

    Nous étions dépité. La cadette eu des vertiges suite au explications de l'homme au allure de présentateur, mon ami lui était pâle comme un linge et ne savait plus quoi dire, tandis que mon autre amie, l'énergique du groupe, n'eu aucune autre réaction qu'un rire nerveux.. Quant à moi, encore sous le choque, je répondis:

    "-Achevez-moi."

    ~~~~~~~~~~

    Commentaire de l'auteur: Voila enfin mon tout premier rêve romancé. Je dois avouer qu'il est pas terrible du tout xD La chute est nullissime je sais, j'ai du inventer pas mal de truc pour que l'histoire est un minimum de sens (même si le principal est rêvé). Il est aussi un peu trop long (difficile de faire dans le détail mais bref en même temps...)


    3 commentaires