• [Fiction n°2] Chapitre 16 (S.2)

    Chapitre 16

    Finalement je ne m'étais pas entrainée avec Rei hier. Je repensais à la réaction que j'avais eu et j'avais envie de ma cacher dans un trou. Il faut toujours que je me mette dans des états pas possible à chaque fois. J'ai l'impression que je n'arrive pas à tourner la page sur Rin et Len, pourtant ça fait pratiquement un mois que je suis au Japon. J'étais tellement heureuse à l'époque où nous étions en France ensemble. J'avais ma meilleure amie et mon petit ami, je n'avais besoin de personne d'autre.... Rah ! Je repense au passé et je repense au passé ! Je n'en peut plus de moi. J'ai une classe géniale et j'ai l'impression que je suis là où je dois être, mais pourtant...

    Je pensais intensément sur tout ça tout en préparant mon sac pour les cours d'aujourd'hui.

    -On est mercredi aujourd'hui... Il me faut ça...

    Mon portable sonnait, j'avais reçue un message de Nathalia. Elle veut qu'on se voit samedi. Je répondais à son message : "Oui avec plaisir, on se retrouve devant chez toi vers 14 heures, ça te dis ?". En même pas une minute elle me répondit avec un message plein de smiley. ça va me changer les idées de passer du temps avec Nathalia. Je vais pouvoir un peu réviser mon japonais en même temps ah ah.

    ------

    Devant la classe

    J'arrivais devant la porte de la classe en avance, j'entrais. Pas de Rei en vue, j'étais un peu rassurée, je saluais tout le monde et rejoignais les filles qui discutais joyeusement entre elles. Mais, alors que je commençais tous juste à rentrer dans la discussion, quelqu'un rentra violemment dans la classe, inutile de préciser que c'était bel et bien Rei qui venait d'entrer. Je regardais forcément en direction de la porte et il semblait chercher quelqu'un. Là non plus je n'étais pas surprise que son regard s'arrêta net sur moi. Il se dirigea vers moi et me prit le bras.

    -Viens avec moi. Ajouta-il avant de me tirer sans même me demander mon avis.

    Il me tira dans le couloir à la surprise général de tout le monde. J'ai à peine eu le temps de jeter un regard de désespoir en direction de Defoko en espérant qu'elle comprenne plus ou moins que ça concernait ce qu'elle savait. Il m'amena dans un coin calme et me lâcha avant de se mettre devant moi et me regarder droit dans les yeux, il restait silencieux, comme si il cherchait ses mots..

    -Qu’est-ce qu'il y a ? Osais-je demander, les yeux baissés.

    -Milla, je.. je suis désolé pour hier.

    J'écarquillais les yeux vers lui, surprise. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Il semblait avoir eu du mal à avoir dire ces mots mais il continua :

    -Je ne savais pas que tu connaissais ce... gars et surtout que tu...enfin.. j'ai été vraiment insensible.

    -Nan c'est moi, je n'aurai pas du partir comme ça je suis désolé.

    Il y eu un instant de silence total, nous étions visiblement tout les deux gêné par la situation.

    -Donc.. tu es... amoureuse de ce type ?

    Je ne savais pas quoi dire. Même si ça semblait le gêner de s'excuser, ça ne l'empêchait pas de perdre le nord et me parler de Len...

    -C'est compliqué... Me contentais-je de répondre. C'était vrai après tout.

    -Tu veux pas en parler ?

    -Ah euh... Bon ok.

    J'acceptais finalement de lui en parler, il en avait trop vue de toute manière. Même si j'avais prévu de ne parler à personne d'autre que Defoko de ma relation avec Len et Rin. Je lui expliquais que je les avais rencontré en France et que c'était en quelque sorte grâce à eux que je suis venue au Japon. Puis pour finir je lui expliquait pourquoi je ne parlais plus avec eux...ce que je n'aurai peut être pas du faire.

    (en japonais) -Cet enfoiré !!! Je vais le défoncer !!! Hurla-t-il en gesticulant dans tout les sens.

    -A-arrête Rei ! ça sert à rien ce que tu fais.

    La sonnerie retentissait et nous stoppa dans notre discussion.

    -Bon il faut y aller Rei, tu viens ?

    -Ouai.. Soupira t-il, visiblement résigné à ne pas sécher les cours aujourd'hui.

    Sur le court trajet pour retourner en salle de classe je me rendais compte à quel point j'avais avouer beaucoup de choses à Rei. Même si il réagissait des fois de manière très vif, il ne se moquait pas de moi ou me repoussait. Ça manière d'être me rappelait un peu Charlie: Virulente mais protectrice. C'était surement pour ça que j'arrivais à me confier plus facilement avec lui.

    En chemin on croisa Defoko visiblement alarmé (surement à cause de mon regard désespéré de tout à l'heure), elle semblait un peu rassurée quand elle me vit.

    -Milla, tu vas bien ? Me demandait Defoko pour être sur.

    -Oui je vais bien, merci Defoko. Je lui souriais.

    -Pourquoi tu lui demandes ça ? Demanda Rei visiblement vexée par la question de Defoko.

    -Peut être parce que tu as forcé Milla à te suivre tout à l'heure ? Répondis Defoko impassible.

    -J'avais juste quelque chose à dire à Milla, c'est tout.

    Defoko me regarda pour confirmer ce qu'il avait dit.

    -Pour certaines raisons je lui ai expliqué pour Rin et Len, en faite. Avouais-je sans me gêner à Defoko.

    -Ah oui ? Il ne t'a pas forcé j'espère ?

    Avant même que je réponde, Rei s'enflamma...encore.

    -Quoi ?! Attend Uta était au courant ?! Je croyais que tu avais gardé ça secret !

    -Oui j'ai gardé ça secret mais Defoko est au courant aussi que c'est un secret... D'ailleurs si tu pouvais éviter d'hurler dans les couloirs ça m'arrangerai.

    -Oui, tu es trop bruyant Rei. Ajouta Defoko. Heureusement, il n'y a personne pour le moment.

    -ça va, c'est bon. Moi qui croyait que j'étais le seul à qui tu te confiais... Enfin si c'est Uta ça va j'imagine. Tu t'aurais confié à une autre fille par contre, ton secret aurait pas fait long feu...

    -Malheureusement il n'a pas tort. Continua Defoko. Mais honnêtement je ne sais pas si c'était une bonne idée non plus de confier ça à Rei, Milla..

    -Qu'est-ce que tu dis ?!! Je peux très bien garder ça secret figures-toi !!! Même si ce mioche blondinet mériterait qu'on confie à tout le monde à quel point c'est un MINABLE !!!

    -Euh du calme s'il vous plait. Essayais-je de dire, alors qu'ils se fusillaient du regard comme chien et chat (même si Defoko était toujours très calme par rapport à Rei).

    On arriva dans la classe et le cours commença, l'ambiance de la classe était comme à son habitude mouvementée mais joyeuse. Il y avait moins de cours que prévue mais les heures en moins laissées place aux entrainements pour le concert. Tout ce mettait petit à petit en place. On avait choisit la musique sur laquelle on allait danser Rei et moi. Avec les autres on avait eu l'idée que lors de notre danse, ce serait d'autre élève qui chanteraient la chanson et jouerai la musique. Elle suivrai bel et bien notre duo de chant. Rei avait déjà une idée de chorégraphie pas trop dur qui irait avec la musique. On était assez libre sur nos entrainements, et pour aujourd'hui, on réfléchissait à l'enchainement des chansons, comment on s'y prendrai en plus de s'entrainer pour la musique en classe entière.

    Le soir Rei et moi on commença à s’atteler à notre danse. Je sentais qu'on s'entendait mieux qu'avant, et ces premières heures d'entrainements furent plus productive que prévu. La difficulté était néanmoins présente. Il fallait que je mémorise les pas  ce qui n'était pas une mince affaire. Mais ce qui m'effrayais le plus dans cette affaire, c'est que demain, on allait en plus commencer à s'entrainer à notre duo de chant et ça me rendait encore plus anxieuse, je me faisais soudain la réflexion: Et si aucun son ne se décidai de sortir que ça soit en entrainement ou... pendant le concert ? Non ! Il ne fallait pas que je pense négativement ! Il faut absolument que je réussisse se concert. Pour la classe, pour Rei et... pour moi.

    -------------------------------------------

    FIN DU CHAPITRE

    Commentaire de l'auteur

    Hello everybody ! On dirait que la relation entre Colette et Rei s'améliore peu à peu ;) Bon pour être honnête ça me fais mal de faire autant passer Rin et Len en second plan dans l'histoire. Pour ce qui les aimes aussi, pas de panique, ils feront bientôt leur grand retour au devant de la scène, vous l'auriez surement compris (enfin j’espère parce que le chapitre 10 était censé vous mettre la puce à l'oreille) qu'ils ne vont pas rester indéfiniment comme ça et vont au moins essayer de s'expliquer avec Colette, ENFIN je vous en dis pas plus pour le moment.

    « SOMMAIRE[Fiction n°2] Chapitre 17 (S.2) »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Novembre 2017 à 22:40
    kdjdjdjdjfjdjd j'aime rei. voilà. mirei pour toujours u-u
      • Lundi 6 Novembre 2017 à 13:00

        Ah ah x)

    2
    Lundi 6 Novembre 2017 à 20:01

    Ouiiiiiii mais ceci dit j'ai hate de voir le retour de len et rin et de voir comment tout cela va se passer

    (c'est reine des chats)

      • Lundi 6 Novembre 2017 à 21:11

        Ah enfin quelqu'un xD

        (Oh tu as changé de pseudo ?)

      • Mardi 7 Novembre 2017 à 07:28

        OUIIIII

        (Nan j'ai changer de compte ,mais je reste la même)

      • Mardi 7 Novembre 2017 à 20:02

        (ah ok ;))

    3
    Mercredi 8 Novembre 2017 à 14:16

    Oh ouii du rapprochement *^*

      • Mercredi 8 Novembre 2017 à 14:49

        x)



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :