• [Fiction J] Chapitre 20 (S.2)

    Chapitre 20

    Je suis en panique totale ! D'ici quelques jours je serais sur une scène en train de chanter et danser devant une tonne de monde, professionnels de la musique. En ce moment je suis en ville pour choisir la tenue que je porterai lors du concert, accompagnée de toutes les filles de ma classe et Yama, le seul garçon qui a bien voulu nous accompagner et pour cause, il est le costumier du concert, enfin.. surtout pour les gars car toutes les filles ont décidées de choisir avec lui. Avec la taille de notre groupe, on est loin de passer inaperçu mais c'est vraiment très drôle comme situation. Après, même si je trouve ça drôle, ça ne me fais pas oublier la raison principal de cette sortie : Le concert. Je vois la date arriver dangereusement et je vois encore mes difficultés, mes lacunes que je n'ai pas encore réussi à corriger et ça m'inquiètes. Qu'est-ce que ça sera quand je ferais face à tout ce monde ?

    J'essaye de chasser cette idée de ma tête et me concentrer sur notre "virée shopping". Le premier pas pour un concert réussi c'est d'être bien habillée ! Il faut que je fasse le moins possible tâche dans le décor par rapport aux autres. Nous nous arrêtons dans une première enseigne. Une boutique de vêtements énorme et magnifique avec une tonne de robes resplendissantes et accessoires assorties à perte de vue. Rien à voir avec les boutiques de vêtements dont j'ai l'habitude d'aller. ça se voit que c'est une boutique de vêtements pour les grandes occasions. J'espère que ça rentrera dans mon budget.. Les filles de ma classe, sans plus attendre, envahissent l'espace et s'éparpillent dans tout les sens, toutes excitées. Ne sachant pas trop par où commencer je prend une direction au hasard accompagné de Defoko. Le choix est énorme, j'en prend tellement pleins les yeux, j'ai du mal à commencer quelque part. Mon regard s'arrête sur un premier portant avec plein de jolies robes étincelantes ! J'en prend une pour la regarder de plus près elle était splendide. Instinctivement avant de la détailler d'avantage, je regarde le prix : 60 000 Yen !!! C'est beaucoup trop cher pour moi, c'est l'équivalent d'à peu moins de 500 euros. Même si, vu la beauté de la robe ça les vaut, je ne peux pas me permettre une tel somme. Defoko qui a remarquée mon désarroi me rassure.

    -Oui, les prix sont cher. Ne t'inquiètes pas, rien ne t'oblige à acheter ici. Il est prévu qu'on aille dans d'autres magasins avec des prix plus abordable.

    -Ah d'accord ça me rassure. Souriais-je un peu forcée.

    J'étais malgré tout déçu, j'aurais bien voulu essayer une jolie robe comme celle-ci. Je regarde autour de moi et je vois certaines filles de ma classe ne pas se priver et se diriger dans les cabines d'essayages les bras avec plusieurs modèles de robes. ça me rappel avec nostalgie mon premier bal. Je trouvais toutes les filles autours de moi dix mille fois plus rayonnantes et jolies que moi et pourtant Len m'avait trouvé jolie comme j'étais... ET VOILA ! Je repense à lui alors qu'il faut pas !!! Pense à autre chose Milla Colette Lalie ! Ce n'est pas le moment !

    -Viens Milla, les robes dans ce coin là sont un peu moins cher, on trouvera peut être quelque chose de sympa. M'invita Defoko qui visiblement connaissait mieux que moi cette endroit.

    -Je te suis. Curieuse de voir si je pouvais trouver quelque chose.

    Une fois arrivé dans le fameux coin, je commence à fouiner. Même dans ce "coin moins cher" les robes sont magnifiques. Cependant elles restent un peu cher et sont souvent...beaucoup trop courte ! Mais alors que je pensais que je ne trouverais vraiment rien ici, une robe m'interpela. Elle était plus longue que les autres, très mignonne et pas trop voyante. Je m’apprêtai à la prendre pour la regarder plus près quand ma main cogna la main de quelqu'un d'autre.

    -Oh je suis désolé ! Dis-je par réflexe oubliant qu'il fallait que je parle Japonais.

    -Non c'est moi qui..

    La voix s'arrêta en même temps que je levais ma tête avec stupéfaction. Cette voix qui m'avait répondu en français, je la reconnaitrais entre mille. Devant moi se trouvais pourtant une jeune fille avec des cheveux noir long, des lunettes de soleil et un gros chapeau portant aussi un masque. Je la détaillai du visage tandis qu'elle ne bougeait pas non plus.

    -Colette ?

    J’écarquillai les yeux. C'était elle, j'en étais certaine cette fois-ci. Malgré sont déguisement, il n'y avait qu'une personne pour prononcer mon deuxième prénom comme ça.

    -Rin.

    Je ne pu sortir de ma bouche que son nom tellement j'étais choqué. Elle retira son masque mais garda ses lunettes. Elle regarda autour d'elle très attentivement avant de me sourire timidement.

    -ça fait longtemps hein ?

    Je ne répondis pas. Mon cerveau s'était auto déconnecté. Elle me sortait ça comme si de rien était. J'avais envie de lui répondre de manière virulente, mais je n'y arrivais pas. Je restais silencieuse. Devant mon silence, Rin continua :

     -Je sais ce que tu penses. Après tout ce temps sans nouvelles, je te parle comme si de rien était...

    Même si son déguisement cachait beaucoup son visage, je pouvais voir son sourire amer. Aurais-je enfin droit à des explications en ce qui concerne son comportement de ces derniers temps ?

    -Colette je...

    (en japonais)

    -Inutile de gaspiller ta salive, Milla n'a plus rien à faire avec toi.

    Je me tournais avec stupeur vers la personne qui venait de parler. C'était Defoko. Je n'avais pas tout compris mais son ton sec et froid et son regard en disait long. Defoko avait aussi reconnu qui se cachait derrière ce déguisement. Rin b0ein que surprise aussi au début de l'intervention de Defoko, ne se défila pas, et lui répondit aussi en japonais :

    - Cela ne te concerne pas, c'est entre moi et Colette. Je dois absolument lui parler.

    - Après tout le mal que tu lui as fais, tu reviens dans sa vie comme si de rien était ? Il est hors de question que toi et ton frère lui brisent le cœur une seconde fois, je ne te laisserai pas faire. (en français) Viens Milla... Allons y.

    Je n'avais jamais vue Defoko comme ça. Elle avait un regard sévère envers Rin et sa manière de parler était très froide. J'avais reconnu quelques mots et j'avais compris que Defoko avait prit ma défense. Elle me prit ensuite le bras et me tira loin de Rin, tandis que je la laissait faire, toujours un peu sous le choque de ce qu'il venait de se passer. Pourtant, je ne pu m'empêcher de me retourner vers Rin à ce moment là. Elle ne nous suivait pas mais à travers ses lunettes de soleil, je pu très rapidement le voir : Son regard était emplie de tristesse.

    Une fois arrivé à l'autre bout du magasin, on s'arrêta enfin.

    - Je... Merci Defoko. Je ne savais plus comment réagir.

    - Ne me remercie pas. Lorsque je l'ai reconnu, j'avais peur qu'elle te blesse encore, j'ai agis sans réfléchir. Peut être que j'aurai du te laisser parler avec elle...

    - Oh ne t'en fais pas.. si elle a vraiment quelque chose à me dire, elle reviendra me voir. Elle sait où j'habite, elle a mon numéro, bref, si elle voulait me parler, ça fait longtemps qu'elle l'aurait fait...

    Un silence régna pendant quelque instant. C'est alors que des filles de ma classe virent vers nous et nous tirèrent de force vers le groupe pour aider celles en cabines à choisir leur tenues. J'essayai d'oublier ce qu'il s'était passé mais malgré moi, je n'y arrivai pas. A chaque fois que j'arrive à faire un pas en avant pour les oublier, ils reviennent et chamboulent tout dans ma tête...

    Le reste de la journée, j'avais réussi à me concentrer sur la virée shopping. Non sans mal, j'avais réussi à trouver une tenue dans la toute dernière boutique que nous avions visité. Yama m'avait aidé à choisir une tenue coordonnée à celle de Rei, en même temps qui correspondait à mes goûts et à ma bourse. Il était vraiment doué. Je ne pense pas que j'aurai trouvé sans son aide et celle des filles tellement je suis indécise quand ça concerne ce genre de chose.

    A la fin de la journée, en rentrant chez moi, la musique dans les oreilles, je pensai au concert qui approchait et à ma rencontre avec Rin. Tout ça me rendait nerveuse mais il n'était plus question que je me laisse contrôler par mes sentiments. Je tapai légèrement mes deux joues et reprenait le chemin de la maison.

    -------------------------------------------

    FIN DU CHAPITRE

    Commentaire de l'auteur

    Bonjour tout le monde !!! ça fait longtemps je sais ! >___<""

    Pour ceux qui ne savent pas, le blog était en pause depuis quelques mois pour différentes raisons, ce qui a fait que je n'ai rien posté mais me revoilà avec un nouveau chapitre !!!!!!!!!!!

    A l'heure actuelle je ne peux pas du tout déterminer quand je posterai la suite mais soyez en sur qu'il y en aura une ! Je vous invite donc à vous abonner dans la rubrique "Abonnement" (que vous retrouvez dans le footer pour être prévenu directement dès qu'un nouveau chapitre sors ou encore à poster des messages dans le forum dans le sujet de la fiction si vous voulez en savoir plus sur l'avancé des chapitres o/

    Bon, la partie pub. maintenant terminée, passons aux choses sérieuses.. COMMENT AVEZ VOUS TROUVEZ CE CHAPITRE ?!!! Désolé, il est tard du coup j'ai tendance à abuser sur les majuscules x__x" J'espère en tout cas que ce chapitre vous à plus. Pardonnez mes fautes d'orthographes, de frappes, etc. même si je me relis, comme je suis fatiguée, je passe à côté de plein de trucs >_______>"


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :